Histoire de l'hôtel

Histoire de l'hôtel de Flandre

Situé dans le centre-ville, l’Hotel de Flandre regroupe deux anciens relais pour diligences comptant chacun cinq étages.

Ces bâtiments datent du début du 19ème siècle et, pour autant que nous puissions vérifier, firent office d’hôtel dès leur construction. Ceci a permis la préservation d’une série de détails originaux de l’époque et de nombreux éléments authentiques qui peuvent encore être admirés dans la plupart des chambres que compte l’hôtel.
Le hall d’entrée en est un magnifique exemple. Au début des années 1800, il permettait d’accueillir les marchands qui arrivaient avec leur cheval et leur chariot. Les chambres aménagées au rez-de-chaussée et qui donnent sur la cour intérieure servaient jadis d’écurie.

Remarquablement conservée et restaurée avec soin, la façade enduite de cette belle demeure constitue une autre caractéristique de cette époque. L’Hotel de Flandre compte huit travées et quatre niveaux et demi et présente dans sa partie supérieure une frise à ornements. On accède au bâtiment par une grande porte.

Tout au long de sa glorieuse histoire, l’hôtel a accueilli nombre de célébrités et d’hôtes de première importance. À titre d’exemple, la suite fut jadis le refuge du compositeur autrichien Johann Strauss, qui séjourna à Gand alors que ses œuvres y étaient interprétées en 1838. Mais l’hôtel fut également fréquenté par d’autres hôtes éminents comme les auteurs français Chateaubriand et Lamartine, des membres de l’entourage du Roi Louis XVIII, le Baron Louis, le Comte de Beugnot, ou encore Bertin de Vaux, qui fut le directeur du  ‘Journal Universel’.